LE JAZZ NOUVELLE ORLÉANS SE RÉVEILLE et se RÉVÈLE

Le Club ORLÉANS, fut créé à CHICAGO par Louis ARMSTRONG en 1923, groupant les musiciens de jazz de renom.
Trente ans plus tard, début 1954, fut fondée l'antenne française du « CLUB ORLÉANS », avec Sidney BECHET pour président d'honneur.
Soixante ans après, nous célébrons, le 20 décembre 20l3, cet anniversaire, important pour la musique de notre temps.
Le jazz, d'essence afro-américaine, est connu dès la fin du 19ème siècle et son initiateur, le trompettiste Buddy BOLDEN en demeure une figure emblématique et mythique.
Après Sidney BECHET, son parolier, Fernand BONIFAY et ses compagnons de musique, Claude LUTER et Maxim SAURY tous deux clarinettistes de talent, ils défendirent, dans toute l'Europe, le style Nouvelle-Orléans.
À ce jour, Pierre DOUMENC-GALABRUN, dit « JÉRÉMY » pianiste des caveaux de Saint Germain des Prés (années 50), présente 6 musiciens sélectionnés dans le Midi, comme interprètes de ce jazz de tradition.


Pierre DOUMENC-GALABRUN dit « JÉRÉMY » est originaire du Midi (Languedoc).
Il débute à Marseille dans les années 50, puis à Paris aux côtés des grands noms qui hantaient SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS comme Hubert ROSTAING et Sydney BECHET et tout ce que la Capitale, à l'époque, produit comme musiciens qui vont devenir des vedettes.
On le retrouve l'été à Bandol, Nice, Juan-les-Pins pianiste des formations "NEW-ORLEANS" qui animent les casinos dans les folles nuits de l'après-guerre.
C'est en Corse, à Calvi, qu'il fixera ses saisons d'été avec les musiciens de style Jazz-Tzigane animés par Sarane FERRET. L'hiver, aux côtés de Bill COLEMAN, de Chamonix à Briançon, les skieurs des stations alpines découvriront ce jazz de tradition dont "JEREMY" est imprégné dans son jeu par sa chaleur et cette gaieté méridionale que le public aime tant.
Il devient en 1990 Président du « CLUB ORLÉANS » fondé en 1953 en France, filiale de l'Association du même nom fondée 30 années auparavant par Louis Armstrong à Chicago.